2020 by Dauvers

Mis à jour : janv. 27



Comme il en a l'habitude (et c'est aussi pour ça qu'on l'aime !), Olivier DAUVERS ne mâche pas ses mots pour qualifier l'année 2020 dans sa traditionnelle vidéo retro conso : dégradé, accéléré, absurde, ce sont ses 3 mots clés pour qualifier cette année très spéciale pour le commerce.


Bien sur, le confinement en est le premier responsable avec ces produits qui disparaissent des rayons: pénurie de pates, de papier toilette … bref, des taux de rupture que nous n’avions jamais connus auparavant. Les enseignes ont finalement appris à vivre sans prospectus, ils n’ont pas été distribués. Certains rayons traditionnels ont été fermés pour « durée indéterminée ».. Certains magasins ont même installé des pancartes priant les clients de faire leurs courses rapidement. Un comble pour l'univers du commerce, une inversion des habitudes qui touche à l'absurde !


Après la phase de sidération, vient celle de l'accélération. Beaucoup de services ont été mis en place très rapidement, le click and collect en tête. Mais plus généralement, c'est bien d'une évolution structurante qu'il s'agit :

- La digitalisation de la vie : l'exemple des restaurants avec une carte accessible via QR code montre que la crise a eu cette vertu de faire accélérer distinctement la digitalisation du commerce, sans compter le drive qui a gagné en 1 année, 3 à 4 années de croissance, soit +40% de croissance en 2020, renforcé par le fort développement du drive piéton, 649 sites en France. A peu près 250 millions d’euros de CA drive.

- L'envol de la seconde main : Carrefour, U Occasion, Cora, Casino… ont ouvert des corners occasions dans certains de leurs magasins. C discount s’est aussi lancé dans l’occasion en ligne.

- L'hybridation des concepts commerciaux avec pour exemples : « à deux pas d’ici » des produits locaux qui apportent un supplément de valeur à l’offre et Boulanger qui a emménagé dans un Auchan à Dury. Décathlon approvisionne des magasins Franprix.

- Le réinvestissement des centre villes : Ikea qui a ouvert en plein centre de Nice, le petit format Castorama près de Lille nommé « Casto », etc.

- Le serviciel : l’arrière-caisse de l’Intermarché d’Issy les Moulineaux, les lessives le Chat qui proposent un service pressing en hyper, etc.


Mais il y a aussi des choses qui ne changent pas !

- L’attrait du prix : Intermarché fait -50% sur les jouets pour Noël et c'et la cohue, système U et ses promotions 100% remboursées, même sur le foie gras !

- Les enseignes se taclent les unes les autres, l’exemple d’hyper U qui se moque des prix de carrefour.

- Les gammes premiers prix qui reviennent.


Bref, on a hâte d'être à 2021, sans savoir à quoi elle va bien pouvoir ressembler !


VIDEO RETRO CONSO, par Olivier Dauvers, décembre 2020

37 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

L'ADN