Good is the new Cool



Le premier mot qui nous est venu pour qualifier ce livre est l'adjectif « rafraîchissant ». En effet, il n’est pas écrit comme un traité de marketing ou autre livre blanc professionnel. Le ton et le contenu sont volontairement « détendus ». Il offre une balade entre initiatives d’artistes, actions de marques, univers artistiques, etc. à la responsabilité évidente et assumée. Il mêle les approches afin de montrer que les « best practises » d’aujourd’hui ne sont pas réservées aux équipes de consultants et autres marketers chevronnés mais qu’elles existent dans tous les univers et types d’organisations, imaginées et déployées par des leaders convaincus du sens dans lequel mener leur métier et leur passion.


Au-delà des constats déjà connus sur le changement d’époque et de générations (Z,Y), l’ouvrage dévoile tout son intérêt dans la diversité des exemples choisis pour illustrer la nouvelle démarche de responsabilité des marques et autres organisations : de Zappos à Lady Gaga, en passant par Makagueta, Afropunk, etc.


« Dont’advertise, solve problems » : c’est le motto des deux rédacteurs, Aziz Afdhel et Bobby Jones, qui expliquent quel modèle de marketing et de communication durable fonctionne pour assurer à la fois la légitimité de l'émetteur et l’engagement des publics.

Ils posent un certain nombre de bases du modèle de communication agissante que nous étudions et développons depuis quelques années chez Les Humains (voir nos formations et ateliers).


Rien d’étonnant donc à ce que nous vous conseillions la lecture de cet ouvrage (en américain- pas de traduction française à ce jour) qui, cerise sur le gâteau, est imprimé sur papier recyclé et avec un soin porté à l’illustration et la mise en page trop rare sur ce type de publication.

Good is the new Cool, Aziz Afdhel et Bobby Jones – Publié chez Reagan Arts - 2018

29 vues