Les 7 péchés du capitalisme



« Le capitalisme international n’est pas une réussite. Il n’est ni intelligent, ni beau, ni juste, ni vertueux et il ne tient pas ses promesses. En bref, nous ne l’aimons pas et nous commençons à le mépriser. Mais quand nous nous demandons par quoi le remplacer, nous sommes extrêmement perplexes ». C’est par cette citation des années 30 de John Maynard Keynes que la rédaction d'Alternatives Economiques a choisi d'ouvrir son dossier sur « les 7 péchés du capitalisme ".

Vous n’êtes pas forcément passionnés d’économie ? Aucun problème : ce dossier est fait pour vous, tant il est pédagogue et passionnant. Toutes les questions abordées nous renvoient à des problématiques très actuelles, qu’elles soient politiques, sociales, environnementales mais aussi tout simplement personnelles.


Certaines idées reçues sont mises à mal, comme la croyance en la capacité du capitalisme à développer la concurrence quand, dans les faits, il tend davantage à renforcer les monopoles et les mécaniques de rente. De même, le dynamisme inégalitaire du système est très bien analysé.

D’autre sujets sont plus pointus, et peut-être moins attendus comme le chapitre consacré à la santé, qui dénoncent l’emprise des multinationales sur la chimie de nos assiettes, de l’air que nous respirons ou des médicaments que nous avalons… pour nous en soigner !


Bien sûr, le sujet du travail est traité sous plusieurs angles, notamment via le tâcheronnage, ancienne forme d’esclavage qui redevient d’actualité avec ces travailleurs qui jonglent entre petits boulots et statuts précaires. Et de boucler la boucle en expliquant comment le capitalisme, parce qu’il n’a de cesse que d’affaiblir la régulation des emplois, génère « une méga fabrique des inégalités… et une forte demande de protection ». Un constat d’actualité s’il en est !


Des interviews de personnalités vient compléter ces analyses. Robert Boyer, économiste, insiste sur les contradictions intrinsèques au capitalisme, qui « créent les conditions de son propre échec". Il conclue par un pronostic sans appel : « le capitalisme de demain sera celui de la quête des moyens de survie face à une nature hostile qu’il a créé ».


Les compléments data sur l’évolution du niveau de vie des jeunes ou encore les dossiers sur la forte activité actuelle des banques centrales ou la fin du modèle de la grande distribution, sont autant d’éclairages complémentaires sur le fonctionnement de notre monde.


N’hésitez pas à commander ce numéro, il est toujours disponible ici : https://www.alternatives-economiques.fr/publication/7-peches-capitalisme/197001010100-00090145.html

Les 7 péchés du capitalisme, N°393 - septembre 2019, Alternatives Economiques

18 vues