Les fondamentaux de la communication : pratiques et métiers en évolution



Disons-le tout de suite, cet ouvrage mérite sa place dans toutes les bibliothèques des écoles et des universités, voire dans les agences de communication. A l’heure où de nombreux jeunes terminent leur année scolaire, l’enjeu de l’orientation est prégnant. Après moultes bouleversements (digitaux, sanitaires, sociaux…), le monde de la communication s’interroge sur les directions à prendre pour assurer son renouveau. Cet ouvrage s’inscrit donc dans une actualité parfaite pour parler des pratiques et des métiers en peine évolution de ce secteur.


Celine Guillot et Sarah Benmoyal Bouzaglo ont réussi la prouesse de réunir de très bons contributeurs pour ce livre qui croisent les regards et les expertises. Il nous impossible de tous les citer mais pour vous donner envie de vous plonger dans cette lecture, prenons quelques exemples. La partie de Prosper Carlis, sur l’innovation et la créativité est tout à fait fondamentale quand on parle communication. Elle réaffirme le rôle des directions de la communication face à l’innovation et passe en revue différentes méthodes pour la travailler. Evidemment, on retrouve une partie sur la sémiotique, écrite par Didier Sala Effa et Nathalie Veg Sala, avec un grand sens de la pédagogie, orientée outils et bien illustrée. Dans un tout autre genre, Séverine et Rémi Mencarelli nous transportent dans le monde de la communication des organisations culturelles, et ses particularités. De même, nous voyageons à l’ère de l’influence numérique avec Lucile Desmoulins et Zhao Alexandre Huang, qui en plus de bien définir les enjeux du sujet, ne font pas l’impasse sur les crises du lobbying et du plaidoyer aujourd’hui. Modèle de clarté et de précision, la partie sur le référencement naturel comme levier de communication des organisations écrite par Raphael Rollin vaut son quart d’heure de lecture !


Nous tenions enfin à remercier Céline Guillot pour avoir proposé à Sabine MARECHAL directrice de l’institut Les Humains, de collaborer à cet ouvrage et pour sa supervision bienveillante lors de l’écriture de ces deux chapitres. Le premier est consacré à un sujet qui nous est cher « Inventer des entreprises responsables : la transformation sociale des marques au cœur des missions des planneurs stratégiques », car nous en sommes convaincus « penser une marque, c’est d’abord penser son époque ». Le second chapitre traite de l’événementiel, comme nouveau pilier stratégique de la communication, car l’événementiel, à travers ses nouveaux paradigmes expérientiels et digitaux, est clairement devenu un media de marque, qui doit lui aussi s’inscrire dans l’ère de la responsabilité et de l’écoconception.


Notons enfin que chaque chapitre est illustré d’interviews de professionnels et de quiz, accessibles en scannant le QR code associé. Un vrai plus !


En conclusion, les fondamentaux de la communication a tout pour devenir un livre de référence de métiers de la communication aujourd’hui.